Des partenaires pour mes client(e)s accrocs de DIY

Vous le savez, j’affectionne tout particulièrement les cosmétiques simples, naturels, et j’aime aussi beaucoup tout ce qui est en lien avec le DIY.

Si ma boutique vous propose déjà un certain nombre de références avec la possibilité de passer des commandes sur demande et personnalisées auprès de mes fournisseurs habituels, le minimum de commande requis n’est pas Continuer la lecture de « Des partenaires pour mes client(e)s accrocs de DIY »

Conseils & Accompagnements chez Relax’ Papillon

Avant ma reconversion dans les métiers du bien-être et de la beauté au naturel, j’étais assistante sociale. Et ce que j’aimais le plus dans ce métier : rencontrer et accompagner les gens pour les permettre d’évoluer par eux-même.
Si aujourd’hui mon métier est davantage manuel, le conseil et l’accompagnement restent, à mon sens, des aspects aussi très importants pour vous permettre de prendre soin de vous de façon naturelle au quotidien.
C’est pour cela que ma carte de prestations ne propose pas uniquement des soins mais aussi des rendez-vous … pour une prise en charge hollistique et sur mesure. Aujourd’hui, je vous propose donc un petit zoom sur ces prestations ultra personnalisées. Continuer la lecture de « Conseils & Accompagnements chez Relax’ Papillon »

Relax’ Papillon s’ouvre (encore plus) au partenariat

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Cette phrase vous l’entendez certainement très souvent et c’est pour ainsi dire un mantra pour tous les petits entrepreneurs comme moi …

Je considère déjà tous mes fournisseurs comme des partenaires, que ce soit pour les produits vendus à la boutique que pour ceux que j’utilise en cabine. J’aime les entreprises qui ont une histoire, une éthique, des valeurs et un réel goût pour une relation privilégiée avec chacun de ses clients.
Je mets par ailleurs parfois en lumière des petits chefs d’entreprise comme moi en partageant leurs posts sur Facebook, en rédigeant de petits articles de Continuer la lecture de « Relax’ Papillon s’ouvre (encore plus) au partenariat »